Identité virtuelle ≠ Perte d’identité

En ce moment j’entends différentes théories, hypothèses, brèves de comptoir sur l’identité virtuelle personnelle.

J’essaie de les lister ci-dessous:

– Identité virtuelle s’assimile à sa propre identité
NON et heureusement l’identité on line est juste la continuité du concept qu’on appelle AVATAR, la différence est qu’il porte votre nom et prénom. Que celui ci est régulièrement googlé par vos proches, votre employeur, les acteurs de votre communauté métier, loisir, associatif… et pour finir certainement que l’administration (RG, Fiscal…) y jette un œil!

– L’identité numérique est un phénomène de société lié à la people IZATION
OUI et tant mieux si le fait de vouloir être une star pousse à la production de contenu, continuons dans cette voie

– Son e-reputation est incontrôlable ATTENTION
NON mais pour cela il faut maitriser les rouages de la machine Internet, donc OUI Internet est un outil à ne pas mettre en toutes les mains. Il faudrait créer dès le collège des cours sur l’usage de l’internet civique et la gestion de sa réputation.

– Je n’ai pas besoin d’avoir une identité virtuelle
OUI effectivement ce n’est pas une obligation, mais même si vous ne souhaitez pas apparaitre on line veillez à ce que les autres ne parlent pas de vous en mal.

– Avoir une identité numérique amène à la perte de sa propre identité
OULALA question trop philosophique de comptoir qui me rappelle la peur de l’électricité, des ordinateurs des consoles de jeux..

– Impossible de gérer sa réputation par FACEBOOK
OUI pour les novices et NON pour les aficionados du web 2.0

Dans tous les cas votre vie privée ne concerne que vous et ce postulat n’est pas nouveau donc si vous souhaitez faire partie de la société de voyeurisme, lâchez vous des milliers d’outils et de réseaux sociaux sont à votre disposition sur le web. Si vous souhaitez gérer votre vie privée, vous devez être vigilant à chaque fois que vous publiez des informations sur la toile.

La prochaine fois je fais le parallèle avec l’entreprise.