Et si la vie était une fabrique des possibles…

Marseille est définitivement le sas de décompression idéal pour les parisiens.
Marseille-CalleLongue

22022014-IMG_3303
3h de train pour redécouvrir la lumière et vivre la renaissance de la créativité.

Pendant mes 3 jours, j’ai fait un tour à la fabulerie, un Fab Lab (atelier de fabrication citoyenne) qui se veut être une fabrique des possibles pour transformer toutes les idées en projets.
Après une journée de réflexion dans la fabuleuse fabrique, j’ai eu la chance de voir les bienfaits de l’intelligence collective et le besoin qu’ont les gens de la cité de partager des idées et de se regrouper pour les mettre en œuvre.
Un projet harmonieux qui distille les odeurs d’une fabrique de bonnes valeurs.
21022014-IMG_3251

21022014-IMG_3252

On voulait aller au Frioul mais Marseille…
21022014-IMG_3262

Finalement on est allés à Callelongue.
21022014-IMG_3267

Le soir un concert reggae au café équitable
22022014-_MG_3306

Et le lendemain à l’auberge pour profiter des derniers rayons de soleil.

Retour sur Expérience #Lift10 #Innovation #Lab

Une REPRAP

La première fois que je vois une REPRAP ça fait drôle mais finalement j’ai l’impression de reprendre mes cours de techno de 4eme. Il faut s’habituer au DOITYOURSELF j’ai besoin d’un télephone, d’un grille pain ben je me les fabrique….
Plus d’infos REPRAP


Alcatel Lucent Bell Labs France : Objets Communicants #InternetDesObjets

Et une vidéo de Cédric qui nous explique et nous invite dans leur Lab

L’angelino est un détecteur d’ange.
Avez vous entendu l’Ange qui passe…
Une histoire romantico-lucide… d’après Albertine Meunier

« Une danseuse, prisonnière dans une bouteille musicale, s’anime et danse sur une petite mélodie lorsque qu’un ange passe sur Internet et plus particulièrement lorsqu’un ange passe sur Twitter »
Plus d’infos sur angelino

La MER

Une invention époustouflante…

Lift-ING : Dot.Real yourself !

Rien de réducteur c’est juste une idée de progression et de faire soit même ! (comme ça c’est clair!)
Je loge depuis dimanche à Marseille dans un écrin, cocon, havre de paix situé dans le panier, je vous cède l’adresse gracieusement au vieux panier
Et hormis faire du tourisme BOBOCHIC je participe à la conférence Lift 2010.

Je suis Fan de l’identité DOT.REAL et le mobile géant est merveilleux, d’ailleurs je vais essayer de le récupérer / hacker. Définition de hacker = le bruit de la friction entre la hache et le bois ou hacker sur wikipedia ! Hacker veut dire plein de chose au cas ou en est resté à WARGAMES.
Sinon comme LESWEB il est difficile d’avoir du WIFI finalement on peut se dire que ça catalyse les vrais contacts (Humain) et pour le coup on est servi.
Tout l’écosystème web, innovation, artiste numérique… est présent, c’est là la grande force de l’évènement !

Lundi 10h00 je traverse en Ferry 2 adresses possibles « Théatre de la criée », CCIM je me dirige vers la criée c’est plus prêt, finalement j’ai une matinée d’avance et je m’incruste tranquillement à l’atelier Interculturel dirigé par Maitre Cornu qui sera mon animateur d’atelier attitré pour la journée. Sur l’atelier Interculturel j’ai retenu que la transformation de la langue française avait 2 objectifs (la révolte ou l’appropriation pour renforcer son identité) et j’ai ressenti de riches échanges entre la culture africaine et la culture française « attention » on retrouve encore des traces de paternalisme et une micro empreinte du colonisateur des fois dans certain discours (Afrique / France 1-0). Dans tous les cas de très riches échanges grâce de jolies anecdotes…

Lundi 12h30 on mange un poulpe non cuit avec Franck Hashas mon demi frère et Olivier aka Babozor qui me dit qu’il a hacké un CADDIE waouhhhh ça veut dire quoi ! la grotte du barbu et là franchement j’ai rigolé aux éclats (le sens de cet acte est juste exceptionnel) maintenant je comprends pourquoi il se foute de ma gueule quand je vends de l’anarchie de comptoir.

14H00 #FabLab Party ça commence mal on est tricard par le videur de la discothèque de la chambre de commerce #CMCI qui ne veut pas nous laisser entrer ! OUFF j’étais à 2 doigts de me faire violence et de Hacker la conf… quand les portes du paradis de la nouvelle ère industrielle se sont ouvertes.
Tout d’abord FabLab c’est quoi ! c’est ce que dit wikipedia ! En résumé c’est le DOITYOURSELF Industriel qui sert à faire des prototypes, de la distribution locale ou de la fabrication unique.
Comment se passe cf mon tweet recyclé « Comment créer un Fablab = 5 partenaires + 5 pers in + un lieu avec la magie de 3 machines (tour, fraiseuse, découpeur numérique) #lift10 »
Je pense que les novices n’y comprennent encore rien ! illustration par une vidéo

Entretemps je fais un break ange avec Albertine qui me parle de son Angelino chaque fois que ange est prononcé sur la toile (pour le moment twitter) une danseuse enfermée dans une bouteille fait des jolies pirouettes ! (c’est craquant et ça fait réfléchir)

Finalement après des débats houleux de philosophe intellectuel très intéressant mais très peu dans l’action. J’ai retenu l’appel de notre conférencier si vous voulez comprendre venez nous voir !.
« Inscription pour le camp d’été #fablab Ici fablab.no en Janvier let’s go ! #lift10″

19H00 Apéro Géant à la criée, en 1H de réseautage je prends contact avec EUROMED pour leur présenter mon projet de COWORKING LAB BED AND BREAKFAST BUSINESS ou PISCINE selon Anne Caroline et Sophie, ils ont l’air chaud (to do list envoyer rapidement un canevas du projet), je rencontre un autre Nicolas fort sympathique de poptronics déjà 3 tampons sur sa carte de visite fidélité.

21H00 Direction le Marengo Bar local près de la place Estienne Dorves je bois un verre avec Xavier et la bande parisienne qui me parle de Marseille 2013 ;o) Hack de l’évènement culturel MARSEILLE PROVENCE 2013 ça fait longtemps que je n’avais pas vu un pied de nez comme ça, que des poètes pour imaginer ça.
Pour info Marseille2013.org possède la marque (INPI) donc je pourrais être attaquer si il estime que je porte préjudice à celle ci ;o)

La soirée se termine la note tombe et comme d’habitude la douloureuse n’est jamais en adéquation avec la consommation des derniers participants peut-être dû aussi à la négligence de l’impôt touristique local non visible sur la note. La confrontation entre 2 univers étaient certaines PARIS vs MARSEILLE.
PARIS : je ne paierai pas pour les autres !
MARSEILLE : tu te fous de moi comment tu me parles, je les mets de ma poche BORDY…

Afin de rétablir les relations inter-régionales je me suis fait payer des verres toute la soirée et j’ai décidé de déclarer le MARENGO sponsor providentiel de lift10.
Et vu que la journée avait été assez tranquille je clôture par une rencontre improbable Boris pêcheur de l’île de ré en partance vers une plateforme pétrolière Africaine pour compenser les lois sur la pêche qui ont coulé sa boite et on boate (injuste il me dit en particulier face à L’Espagne (Espagne / France encore 1-0)) et Xynthia qui a explosé son projet de cabane sur pilotis juste avant le grand pont qui mène à l’île de Ré.
Eh Ben dis donc avec tout ça on pouvait que s’entendre ;o)

Fin de l’épisode 1 Marseillais, une partie de pêche sur le vieux port !

Plus belle la vie c’est possible !

Toute ressemblance avec des personnes existantes ne serait (saurait être) que coïncidence fortuite…

PS : Je donne 10 FacebookCredits ou 10Twollars ou 10GlenuxEuros ou 10 pastis au Marengo pour la correction des fautes d’orthographe mon assistant personnel Indien est en grève mais où va le monde ;o)

PS’ : j’ai vraiment envie d’aller à la soirée d’Axelle dans son Hammam (waouh m’a copine m’a dit tu vas te faire masser dans un Hammam par une fille qui s’appelle Axelle elle m’a dit plus belle la vie
Pour mon info future Boss de la boate
Mais je ne sais pas pourquoi je suis un peu fatigué…

@nicolas2fr