Pages Fans facebook oubliées

Petit article de fin de semaine

Une ID suite à mon posterous (journal intime pro et autres)

L’intitulé le créateur de la page Fan Facebook SNCF vient d’être embauché sur la ligne C !

C’est ça communication New Generation !
On vit dans un monde étrange ! des millions de budget sont dépensés dans la communication, le marketing et beaucoup de grandes marques délaissent leurs communications sur les média sociaux.

Pourquoi ?

– La non connaissance
– Le savoir faire
– Le manque de réactivité
– La peur
– Qui prend la responsabilté

Certainement un mix de tout cela !!!

Mais le plus drôle dans cette histoire c’est que même quand ils font des actions, ils ne vont pas jusqu’au bout cf e-reputation eurostar ou une page fan facebook voyages-sncf où on entend son echo tellement elle est vide !

Pendant ce temps Mashable fait de la promo pour leur action de com les limites de l’indépendance des journalistes WAOUHH.

Voilà ce qu’on vit actuellement dans ce monde de la com social, tout le monde s’autoproclame « Social », les agences ont récupéré le discours, les marques paniquent et initialisent sans réfléchir (pas toutes) et les journalistes sont payés pour des articles publi-promotionnelles.

PS: je n’ai rien contre la SNCF ce n’est qu’un concours de circonstance !!

On va d’aillleurs répertorier ici toute les pages fans faebook oubliées

@nicolas2fr

Autrans 2010 : Le Community Manager dans l’entreprise 2.0

Autrans 2010 : Le Community Manager dans l’entreprise 2.0

Les entreprises ont-elles réellement compris l’intérêt des réseaux sociaux ? Y sont-elles présentes pour communiquer et partager avec leurs adhérents ou simplement pour gagner en visibilité ? Beaucoup d’entreprises se contentent d’ouvrir des comptes mis à jour via des flux RSS et d’afficher une vitrine d’adhérents. Ce positionnement non réfléchi occulte l’ animation de communauté au profit de la modération de communauté . Il ne faut pourtant pas négliger l’aspect social des réseaux sociaux. Etre présent pour diffuser des actualités propres à l’entreprise sans écouter, animer et partager avec ses membres n’a plus grand intérêt.

Community Manager, un profil humain

Le Community Manager est un communicant, il doit avoir un bon relationnel et de vraies qualités humaines : attention, réactivité, diplomatie et empathie sont indispensables.

En tant que représentant de la communauté et ambassadeur de l’entreprise, il doit savoir :

être attentif à sa communauté.

respecter les valeurs de son entreprise.

anticiper les attentes des deux parties qu’il représente.

Le rôle du Community Manager

Le community manager est rattaché au service communication et marketing. Sa principale mission est d’être à l’écoute de la communauté qu’il représente afin de satisfaire au mieux ses demandes et d’anticiper ses besoins. Il est l’agent d’accueil OnLine qui informe et qui aiguille les adhérents, on dit souvent qu’il est un animateur de communauté.

Si pour certain le rôle du community manager s’arrête là, d’autres décrivent un métier bien plus complet. Les réseaux sociaux évoluent rapidement, beaucoup de nouveaux outils sont mis à disposition des internautes et les communautés s’éparpillent. Gérer un réseau d’une même communauté demande de l’organisation, une très bonne connaissance des codes du web et beaucoup de méthodologie. Le rôle du Community Manager évolue, l’ animateur devient stratège : il doit trouver le moyen de rassembler sa communauté sur des valeurs, des projets, des événements, des concepts … dans le but de mieux cerner leurs attentes et de permettre à l’entreprise qu’il représente de s’adapter à l’évolution des demandes du marché et de gagner en qualité de service.

Le Community Manager est le porte parole des consommateurs. Il gère, il anime et il est attentif aux remarques et aux besoins de ses membres mais il est surtout le pont entre la communauté et l’entreprise.

Entreprise et communauté : le rapport de confiance.

Les réseaux sociaux sont un espace de liberté, la transparence doit y avoir une place principale. Il est indispensable de traiter les commentaires négatifs de manière constructive. Une mauvaise critique n’est pas forcément une attaque, le Community Manager doit savoir s’adapter au contexte :

La critique est argumentée et justifiée : faire savoir à l’auteur que son avis à été pris en compte.

La critique est vient d’une mauvaise utilisation du service/produit : informer l’auteur des bonnes pratiques à suivre pour mieux utiliser le service/produit.

La critique est violente, diffamatoire : répondre de manière claire afin de souligner la mauvaise foi de l’auteur.

Les relations entre la communauté et l’entreprise doivent être saines, tromper la communauté nuira assurément à l’image de marque de l’entreprise qui s’adonne à ce genre de pratiques.

Le Community Manager, un poste qui coûte ou qui rapporte ?

La principale préoccupation des entreprises est le chiffre d’affaire, avant de recruter celles-ci se posent d’abord la question du ROI.

Les entreprises qui n’ont pas encore compris l’intérêt d’une stratégie de communication social media attribuent le poste de Community manager à des stagiaires chargés de créer des espaces de diffusion d’information sur les réseaux sociaux ou de faire de la gestion de crise : camoufler des écarts de communication, faire oublier un bad buzz, calmer des consommateurs insatisfaits …

L’aspect communauté est souvent négligé et ces actions ne vaudront rien à terme si l’avis des consommateurs n’a pas été pris en compte. Les entreprises font inconsciemment l’impasse sur l’essentiel du métier. Le Community Manager « stratège » représente l’entreprise et la communauté : son but est d’inclure les intérêts de chacun dans ses objectifs.

Le Community Manager commence à peser dans le ROI de l’entreprise lorsque son rôle est inclus une une stratégie de communication. L’entreprise doit pouvoir lui faire confiance et le laisser prendre des initiatives.

Le marketing au service de la communauté et de l’entreprise.

Beaucoup d’entreprises se servent des plateformes sociales comme de simples supports publicitaires et oublient qu’une communauté n’est pas là uniquement pour recevoir des messages. Les entreprises réellement soucieuses du bien être de leurs clients savent inclure l’avis de leur communauté dans l’élaboration de leur démarches marketing.

Le but des consommateurs et adhérents d’une marque est de bénéficier d’une écoute, de produits/prestations adaptés à leurs besoins, d’un service après-vente efficaces, de conseils et d’avantages spéciaux.

Présentation : Autrans2010, Community Manager dans l’entreprise 2.0

(PDF de l’étude collaboratif OnLine en cours, avec noms des participants)

News E-reputation Camp / Social Media / Monnaie complémentaire

Comme d’habitude « o temps suspend ton vol » ça évite d’écrire les billets à 22H.
Les nouvelles sont donc limite date de péremption mais les écrire c’est un peu les immortaliser.
Concernant le Barcamp e-reputation tout se passe à merveille, on a une super Team Barcamp qui avance dans l’efficacité et la bonne humeur. Au niveau des inscriptions à première vue il va y avoir du monde mais comme nous l’avons dit dans notre billet sur e-reputation Barcamp nous préférons brainstormer collé ça facilite les contacts. Cependant nous arrêterons les inscriptions demain et je me suis porté garant de respecter les capacités de la cantine.

Suite à un cours sur les « Social Media » samedi pour le mastere market in mind ESC Toulouse j’ai pu me rendre compte de l’impact et de l’évolution de sa gestion d’identité numériques à travers les réseaux sociaux.
2007 pas de trace d’identification professionnelle dans les résultats de google
2008 10% d’étudiant on un profil sur réseau pro pour la majeure partie Viadeo
2009 60% des étudiants ont marqué la toile en complétant leur profil dans (Viadeo, Linked in et weavlink)
Pas de photo de beuverie, ni billet douteux…
Pas encore de blog ni de twitter addict à suivre l’année prochaine
Initiation aux monnaies énergiques (monnaie virtuelle) les étudiants comprennent les enjeux comme un outil d’animation et de promotion (ça promet!!)

L’après midi j’étais à YOUONTHEWEB à Lille avec une partie de la team TWOLLARsGANG, j’ai assisté à l’atelier sur les monnaies complémentaires, nous avons cordialement invité tout le monde à nous rejoindre au Barcamp une petite video ici

La suite des prochaines aventures dans le prochain billet.