dans E-reputation

Monnaie Virtuelle (Open Money)=Kill apps de l’E-reputation

Pourquoi la monnaie virtuelle = Open Money va t’elle être une des pierres angulaire de la gestion de sa réputation/ de l’animation de communauté.

1. Réputation d’espace : je prends de la place sur la toile, c’est à dire… je fais du bruit !!

2. Réputation de reconnaissance ou certifiante : Elle se constitue avec la confrontation des supports off line et on line. Par exemple les articles de presse, conférences, prix, relations presse globales.

3. Réputation de mérite (recommandation, magot de monnaie virtuelle)

Dans cette triangulaire, l’espace de visibilité d’une marque ou d’un individu, se distingue entre réelle notoriété, influence d’un groupe, publicité payante, et spam indexing de résultat.
En gros, les bloggeurs et référenceurs peuvent inonder l’espace d’information.

La réputation certifiante est plus rare car la reconnaissance presse ou les prix ne sont en général pas quotidiens, et souvent, l’impact media off line n’a pas la même visibilité (echo/ résonnance) sur le on line.

Un article dans un Canard de renoin (magazine) est souvent peu visible sur votre nom et la thématique. A l’inverse, un twitt de n’importe quoi, prendra rapidement sa place qu’un article de presse.

La réputation de mérite est beaucoup plus efficiente et réelle. On vous recommande de faire sa réputation via un réseau social type linked in.
On vous arrose de monnaie virtuelle (Open Money Multi-currency).
Une balance account qui certifie de vos compétences, votre investissement, votre gentillesse, vos prise de risques, à une valeur beaucoup plus importante qu’une ligne sur un CV.

Pourquoi ?

Car on est dans un processus de certification, comme si votre collègue, votre patron, prenait sont téléphone pour faire votre promotion.
A l’image des recommandations, l’injection de monnaie virtuelle (Open Money) dans un groupe permet de valoriser son investissement tout en jouant. Mais permet aussi de démasquer les profiteurs.

Cette monnaie virtuelle, c’est quoi et ça fonctionne comment ?

Le propre de l’Open Money c’est que tout le monde peut créer une monnaie (Multi Currency).

Ok… c’est bien de créer une monnaie, mais le but c’est de la faire vivre. Et Oui !!!

Comme un bon community manager, le currency manager va devoir évangéliser une communauté (au sein d’une société, un club d’échec, une monnaie de soirée….enfin tout ce qu’on peut imaginer)

Une fois la monnaie créée, il faut la faire circuler. Notamment par le biais du networking et des partenariats.

Que fait- on de l’argent gagné ?

Tout d’abord, il est synonyme de sa réputation !
Ensuite, on peut la convertir en donation. Le but c’est un peu de faire du développement durable, des projets à plusieurs…enfin quoi partager ! (C’est un concept moderne non)

L’Open Money (monnaie virtuelle) est biodégradable, effectivement puisqu’elle ne passe pas par la planche à billets.
Une banque centrale « Open source » donne un droit d’entrée et de sortie à définir, ainsi que l’émission sous limite ou limité.

Le sujet qui m’intéresse actuellement est l’animation de communauté en créant la monnaie d’une marque d’une entreprise. J’en ai touché quelques mots à de grands groupes. Le discours passe et amuse, on sent la faisabilité !

Nous allons l’expérimenter lors du Barcamp E-réputation afin de créer du contenu en amont et d’avoir des orateurs et intervenants de qualité.

Ainsi Open Money pourrait être la killer apps de la gestion de réputation et de l’animation de communauté.

Lien pour plus d’explication :
Twollars

Et n’oubliez pas de venir faire un tour sur :
Le groupe Facebook E-Reputation
Le wiki du Barcamp
Le blog du barcamp

  1. C’est vrai que c’est un moyen simple et efficace pour animer une communauté – facebook y pense, d’ailleurs 😉 Pour autant, il faut faire attention à l’écosystème à qui on la destine. Les valeurs de la communauté ne doivent pas être dénaturées par l’introduction d’une telle monnaie. Personnellement, je pense que c’est intéressant pour faire un « coup » : lancer une monnaie virtuelle, inciter les membres à l’utiliser pour financer quelque chose de réel : un projet humanitaire, aider des associations,…

  2. La monnaie virtuelle est à double tranchant , elle peut être vecteur d’animation au sein d’une société mais aussi s’avérer inutile si elle n’est pas entretenue et valorisée . cet article est un des meilleurs que j’ai lu sur le sujet ! bravo .
    je suis sur le point d’écrire un article sur la monnaie virtuelle et citerai bien volontier des passages de ce post surtout sur le lien entre l’openmoney et l’e-reputation.
    enfin la monnaie virtuelle permet dans certains cas de contourner la loi de pays pour les transactions financières .
    en route pour la « monnaie libération »

  3. Vraiment j’adore ce concept 🙂

    C’est une manière très intéressante de placer les marques au sein des réseaux sociaux…

    Mais pour avoir essayé récemment les twollars, j’ai le sentiment qu’il faut plus qu’une poignée de geek pour qu’un tel système soit mis en place..
    Il faut démocratiser les twollars…

    Comment faire en sorte que ça devienne une vraie référence…
    La est la question !

    En tout cas, merci pour ce zouperbe blog 😉