La croissance des cyberacheteurs, trois millions en plus en un an.

Le nombre d’acheteurs en ligne (environ 11 millions de personnes) croît trois fois plus vite que celui des internautes. Les raisons d’un tel succès sont simples : les cyberconsommateurs sont satisfaits, la pénétration d’Internet dans les foyers et le haut débit qui progresse très rapidement offre un confort d’utilisation aux internautes qui pour leur part maîtrisent davantage l’outil Internet, et les gens équipés de la sorte dépensent de plus en plus sur le Net car avec la consultation des comparateurs de prix et des outils de recherche en ligne, ils découvrent une offre en ligne très large. » Le deuxième facteur de progression est psychologique. Si le paiement reste au centre des préoccupations, les études montrent que la confiance progresse et que le taux de fraude constaté sur les transactions par Internet est de l’ordre de 0,1 % en 2004.


On ne peut s’empêcher de constater que l’e-commerce se porte comme un charme. Après les bons résultats du premier trimestre, ceux du deuxième étaient très attendus, dans un contexte où la télévision a monopolisé une audience non négligeable à l’occasion de la Coupe du Monde. Mais le commerce en ligne ne présente pas de signe d’essoufflement, et le baromètre de l’Acsel (association pour le commerce et les services en ligne) reste orienté au beau fixe. Le chiffre d’affaires atteint les 887 millions d’euros pour le panel des 22 e-commerçants, soit une croissance de 30 % sur un an et de 12 % par rapport au premier trimestre 2006. Un chiffre à croiser avec celui des transactions en ligne enregistrées auprès des 5 intermédiaires « monétique », (à savoir Atos Origin, GCE Newtec, filiale du groupe Caisse d’Epargne, Experian, Ogone et Paybox), dont la croissance du chiffre d’affaires est de l’ordre de 55 % sur un an.

Titre : Progression de la population internaute et de cyberacheteurs en France
(en millionsf)

Période

Nombre d’internautes

Variation annuelle

Nombre de cyberacheteurs

Variation annuelle

Mai 2006

26,5

+ 7 %

15,6

+ 28 %

Mai 2005

24,8

+ 8 %

12,2

+ 33 %

Mai 2004

23

+ 8,5 %

9,2

+ 28 %

Mai 2003

21,2

7,2

Source : Médiamétrie, 2006

On peut constater que l’e-commerce ne semble pas près de s’enrayer, car le succès des acteurs de l’Internet qui est aujourd’hui rendu public, attire beaucoup de nouveaux acteurs en ligne.

Publié par Nicolas Bermond

Druide et ambassadeur de Hackeurs -> <- CAC40. Fan de code "Basic", de SEO ,du concept de réseau social et de logiciel libre. J'utilise les GAFAM pour m'amuser avec l'ennemi.

Laisser un commentaire