Le Blog d’entreprise : quelle est son utilité ?

A l’origine conçus comme des sites à usage personnel, le potentiel des weblogs en terme de productivité et de travail collaboratif commence à convaincre les entreprises.Ces derniers permettent d’instaurer un nouveau mode de circulation de l’information entre les collaborateurs, basée sur la continuitée du processus d’acquisition et de partage des connaissances. De fait, les weblogs d’entreprise sont à considérer comme des outils de gestion de projets, permettant d’améliorer la productivité de ses membres en rationalisant les flux d’information, en valorisant les connaissances présentes en interne, et en stimulant l’acquisition de nouvelles expertises. De plus, il peut remplacer des échanges d’emails envoyés à des destinataires multiples, et ainsi libérer de l’espace sur les serveurs ainsi que du temps pour les employés.

Afin de se rendre compte de l’efficacité; d’un weblog entreprise, dans une PME de 100 personnes, nous avons formé ; toute l’équipe en 2 jours, par groupe de 8, en sessions d’une heure. Aujourd’hui, 50 ont créé leur profil et 30 font réguliÚrement des commentaires. C’est un excellent résultat.
Il est nécessaire d’adopter une charte, relativement courte (une page suffit) ce qui permet de rappeler les principes de bases et quelques points clés (signer sous son vrai nom, notamment), ainsi que de donner quelques consignes rédactionnelles : faire des textes courts, concis, inclure obligatoirement des liens hypertextes, sensibiliser l’écriture pyramidale inversée (mettre l’essentiel en premier), et suivre la rÚgle des 5 clés.

Mais quelles sont les cinq clés pour qu’un weblog d’entreprise soit réussi ? C’est la question à laquelle tente de répondre le journal du Net dans son article : « L’avenir des weblogs passe aussi par les entreprises »

Exemple de blog entreprise :

Publié par Nicolas Bermond

Druide et ambassadeur de Hackeurs -> <- CAC40. Fan de code "Basic", de SEO ,du concept de réseau social et de logiciel libre. J'utilise les GAFAM pour m'amuser avec l'ennemi.

Laisser un commentaire