Mon parcours

1985 Programmation en basic et pascal en primaire (certainement le point de départ)
1995 Première connexion à internet et premier essai de mise en place de « groups »
1996 Bachelier scientifique options mathématiques
1997 Oenologue à Londres
1997 -> 2000 Entrepreneur à Saint Tropez (sur le vieux port) création d’un concept de vente d’articles provençaux (Huile d’olive, Bois d’olivier, nappe provençal…)
2000 -> 2004 en alternance + VAE BTS Action Co, Licence marketing et commerce sur Internet, Mastère management de projet e-business (Bac +6)
2003 -> 2004 Je me lance dans le social networking, benchmark puis recherche et développement
2004 Création de PME Multimedia agence Internet, marketing on line et référencement

J’ai travaillé pour Wanadoo, TF1, Chienjaunestudio, Yades…

Mon parcours est stratégique :

De 1996 à 2000 je quitte le système scolaire pour parcourir le monde, comprendre, rencontrer, échanger et surtout ne pas regretter de ne pas avoir vécu.
2000 Entrepreneur depuis 3 ans, je décide de basculer du commerce traditionnel vers le secteur Internet.
2000 -> 2004 Je me forme et je vampirise les sociétés pour lesquelles je travaille.
2004 Je monte enfin PME Multimedia qui est le résultat de longues années de réflexions, je confirme mon statut de consultant en social networking en travaillant sur différents projets.

Première Conférence sur le Business Networking sur Internet

Une grande première : La 1ere fois qu’on parle en public du sujet, j’ai la lourde charge de l’introduire, Alain Lefebvre prend la suite avec du Knowledge Management et de l’identité virtuelle, Yann Mauchamp prend son baton de pélerin pour évangéliser business networker mécréant, Alex de Carvalho nous parle de son expérience perso à travers différents réseaux et enfin Christophe Langlois clotûre par son expérience Londonienne.

Continuer la lecture « Première Conférence sur le Business Networking sur Internet »

Ma thèse de Mastère =  » le Networking Social « 

Une étude que j’ai réalisé entre mars et septembre 2004, elle m’a permis de comprendre l’enjeu, de m’inscrire sur tous les sites qui traitaient du domaine, d’avoir des échanges de mail avec Danah Boyd (gourou des logiciels sociaux) et Paul Feldman CEO de Trend IQ. Enfin beaucoup de bonne chose pour un travail quasi universitaire.

Pour info mon jury à trouver le sujet très parisien et semblait être très loin de ce concept.

Vous pouvez trouver mon travail sur un vieux site ;o) networking social et sur d’autres qu’ils l’ont récupéré sans même une petite citation gentille.

Définition site de social networking

On appelle aussi réseaux sociaux sur Internet.

Pour être clair car tous le monde utilise le vocabulaire à sa manière ce qui trouble les lecteurs qui essaient de s’initier à ce domaine.

Social Networking = Networking Social = L’ensembles des sites qui permettent de mettre en relation des personnes (ami, collègue, tribu…)

Remarque:

On parlera aussi de social networking pour définir uniquement les sites de mise en relation amical, on perd en logique mais à première vu la majeure partie des utilisateurs galvaudent le terme.

Définition Site Social Networking

Le networking social ou social networking est une plateforme sur Internet de mise en relation.
Elle doit nécéssairement comporter:
– 1 système de qualification des contacts par de degré de séparation
– 1 moteur de recherche puissant
– 1 système de contrôle des données (je décide ce que je montre oune mntre pas à mon réseau)
– 1 application qui permet de traiter l’ensemble de ses contacts afin d’une reconnaissance automatique des personnes de son réseaux déjà inscrites sur le site
– 1 système de cartographie qui permet de trouver de nouvelles interactions de connexion non visible par le moteur de recherche

Ce système permet de communiquer avec ses connaissances, de catalyser son réseau et de rencontrer des personnes non connues mais connues par ses proches ou le proche de ses proches. Une notion de proximité pour des rencontres amoureuses, professionnels, ou d’affinités de tout genre via l’internet.
Une relation crédibilisée par le phénomène de cooptation, j’ai confiance en mon ami donc je me lie plus facilement à un de ces amis, collègues…qu’à un inconnu.