le Liberland présent au festival des micronations et DAO à Marseille

La République libre du Liberland ouvre son métavers et sera présente autour d’une table ronde  le 15 juin 2023 au festival des micronations et de la gouvernance 2.0. Guillaume CISCO présentera le Liberland pour l’événement à Marseille

“Micronation et monde virtuel, un horizon pour l’avenir ?”

  • Karim Boussalem (Chez FunFunk)
  • Franco Revelli (Réalisateur documentaire micronation)
  • Guillaume CISCO (Liberland)
  • Xavier Leton (VillesAllantVers) 
  • Véronique Rondeau-Abouly (Avocat Blockchain – Crypto) 

La République libre du Liberland, connue simplement sous le nom de « Liberland » est un état souverain implanté sur un territoire situé entre la Croatie et la Serbie sur la rive ouest du Danube. Les villes proches sont Zmajevac (Croatie) et Bački Monoštor (Province autonome de Voïvodine, Serbie).
Sur certaines cartes, ce talweg de 7 km² (plus grand que le Vatican ou Monaco) est appelée « Gornja Siga.

Depuis l’éclatement de la Confédération socialiste des Républiques de Yougoslavie, un différend frontalier a existé entre la Croatie et la Serbie, les deux parties présentant des revendications contradictoires sur divers territoires le long des rives du Danube. Cependant, cette zone n’a été revendiquée ni par la Croatie ni par la Serbie ou tout autre pays et s’est donc trouvé dans l’état juridique de “terra nullius” (territoire sans maître), jusqu’à ce que l’actuel chef du gouvernement provisoire et président Vít Jedlička (ancien homme politique tchèque et économiste) et les autres fondateurs du Liberland en aient revendiqué la propriété et la création le 13 avril 2015. C’était pour Vit Jedlicka une consécration après avoir travaillé sans succès à créer une nouvelle société en République tchèque. L’idée de fonder un nouveau pays était née lorsqu’il avait réalisé qu’il serait peut-être plus facile de créer un pays que de réformer un pays existant. Ainsi est née la République libre de Liberland régie sous le statut de la Convention de Montevideo.

Le Liberland, bien qu’il ne soit pas officiellement reconnu comme un pays, compte déjà 7 000 citoyens agréés alors que 700 000 demandes de citoyenneté supplémentaire ont été enregistrées par l’Office présidentiel.

Sur le plan diplomatique, il compte près d’une centaine de missions ou représentations dans le monde et depuis quelques jours, il a ouvert en grande pompe un bureau de représentation officielle à Washington DC.

Les ambitions du Liberland :

Le Liberland a pour objectif de devenir un exemple pour d’autres pays. Une de ses caractéristiques distinctives est que les impôts sont volontaires, et les citoyens sont récompensés lorsqu’ils les paient. Le pays souhaite également combiner les meilleurs éléments de la république américaine, de la démocratie suisse et de la méritocratie singapourienne. Le gouvernement du Liberland fonctionnera de manière moderne et transparente grâce à l’utilisation de la technologie de la blockchain.

Le Liberland dans le monde virtuel (métavers) :

En partenariat avec le cabinet d’architectes renommé Zaha Hadid Architects, le Liberland développe un métavers, un monde virtuel où ses citoyens pourront interagir sans avoir à se rendre physiquement sur le territoire. Cette approche offre une alternative plus sûre pour les citoyens potentiels, en évitant le risque d’arrestation par la police croate. Patrik Schumacher, architecte principal de Zaha Hadid Architects, est un partisan de longue date du Liberland et propose que les architectes jouent un rôle essentiel dans la conception du métavers. Patrik Schumacher affirme que les architectes seront responsables de la conception de l’internet immersif 3D du métavers. Ils apporteront leur expertise en matière d’ordonnancement spatialo-visuel de l’interaction communicative, combinant les domaines de la spatiologie, de la phénoménologie, de la sémiologie et de la dramaturgie. Les architectes comprennent comment créer des environnements virtuels fonctionnels

Le rève de Vit Jedlicka :

“Je veux que mes fils et toute leur génération ici en Europe et dans le monde explorent l’espace dans un vaisseau spatial privé pour échapper à la bureaucratie sur Terre”.

Inscription gratuite pour le festival par ici https://www.eventbrite.fr/e/billets-festival-des-micronations-et-gouvernance-20-603401158107

Publié par Nicolas Bermond

Druide et ambassadeur de Hackeurs -> <- CAC40. Fan de code "Basic", de SEO, du concept de réseau social et de logiciel libre. J'utilise les GAFAM pour m'amuser avec l'ennemi.

Laisser un commentaire

Only people in my network can comment.